Erreurs à éviter dans la planification financière personnelle

planification financière personnelle

Un plan financier personnel peut changer votre vie, en vous offrant la stabilité et l’assurance que vous êtes sur la bonne voie. Vous pouvez dépenser avec plus de confiance, épargner en toute connaissance de cause et investir dans un avenir qui vous appartient.

Pas d’objectifs

Prenez le temps de réfléchir à vos objectifs pour l’avenir. Que voulez-vous accomplir ? Poursuivre vos études ? Agrandir votre famille ? Acheter une maison ? Vous débarrasser de vos dettes ? Investir dans un nouveau projet ? N’hésitez pas à consulter le site pareto.be, pour en savoir plus.

Des dépenses futiles

Les dépenses futiles coûtent vite cher. Si vous faites des achats que vous ne pouvez pas vous permettre avec une carte de crédit et que vous ne payez pas votre solde à la fin du mois, vous devrez payer des intérêts sur le solde, qui s’accumuleront et se cumuleront jusqu’à ce qu’il soit remboursé.

Les frais d’intérêt peuvent s’accumuler, et si vous jonglez avec plus d’une carte, les frais de retard peuvent aussi s’accumuler. Le remboursement d’une dette peut déséquilibrer votre budget mensuel, ce qui a souvent pour effet de mettre de côté les économies réalisées pour des objectifs futurs.

L’absence de diversification des finances personnelles

La diversification ne se limite pas aux investissements. Une situation que nous rencontrons fréquemment est celle d’un couple qui travaille dans le même secteur d’activité, peut-être même pour la même entreprise et qui investit massivement dans des options d’achat d’actions et des actions de l’employeur ou du secteur d’activité dans le cadre de son plan de retraite.

Si votre employeur ou votre secteur d’activité connaît des difficultés, vous risquez de perdre votre emploi et une grande partie de vos économies d’un seul coup.

Problème d’assurance

Lors de la souscription d’une assurance, les erreurs les plus courantes sont coûteuses. Travaillez avec un courtier ou un conseiller professionnel pour vous assurer que vous avez la bonne couverture, dans les bonnes quantités. Comparez les polices et recherchez la flexibilité, en trouvant des programmes qui peuvent évoluer en fonction de votre vie et de vos priorités.

diversification des finances personnelles

Ne pas se préparer aux urgences

Gardez votre fonds d’urgence pour les vraies urgences. Essayez de ne pas y puiser pour d’autres dépenses. Chaque fois que vous y puisez, reconstituez le fonds sans tarder. Dans l’idéal, le fonds est entièrement alimenté et ne produit pas d’intérêts, tandis que vous l’oubliez jusqu’à ce que vous en ayez le plus besoin.

Ne pas investir

La principale raison pour laquelle la plupart des gens n’investissent pas est qu’ils ne pensent pas avoir assez d’argent pour le faire. Faites de l’investissement une priorité régulière, au même titre que l’épargne, et construisez votre portefeuille progressivement, quelle que soit la contribution. Plus tôt vous investirez, plus tôt votre argent commencera à travailler pour vous.

Investir de manière frivole

N’investissez votre argent qu’après avoir correctement analysé les risques et compris personnellement l’opportunité qui s’offre à vous. Conservez les investissements extrarisqués à côté de votre portefeuille habituel ou de votre épargne. N’oubliez pas la règle d’or de l’investissement : n’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre.

Remettre la planification successorale

Les familles peuvent avoir la bonne intention de rédiger un testament, d’élaborer un plan successoral, de rééquilibrer leur portefeuille, de mettre à jour leurs assurances ou de faire l’inventaire de leur santé financière, mais elles ne parviennent jamais à le faire, jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Cette situation est particulièrement fréquente dans le domaine de la planification successorale, où la notion de mortalité est omniprésente.